Nous arrivâmes le vendredi vingt-et-un juillet de l'an de grâce deux mille sept, vers vingt-deux heures, à la gare sud de Vienne, dite Südbahnof, puisque nous venions de Klagenfurt. Prévoyant de beaucoup nous déplacer, nous avons investit en des tickets de métro valables 24h. Nous nous sommes ensuite rendus à l'arrêt Volkstheater, le plus proche de notre auberge de jeunesse, où nous nous sommes rendus en marchant. Nous y avons déposé nos affaires, et sommes retournés près de Volkstheater, où nous avions rendez-vous avec Moana, un ami de Natacha arrivant de Paris pour le week-end. Apprenant que son avion avait une heure de retard, nous avons décidé de visiter les environs.


Recherchant un endroit où nous désaltérer, nous avons pénétré dans l'enceinte d'un musée qui nous attirait : de l'extérieur apparaissaient plein de lumière et de publicité pour des expositions à d'art moderne. Nous franchissons donc les portes de pierre et nous retrouvons sur une large place très animée, où quelques centaines de personnes mangent, boivent ou fument dans des bars en plein air, assises sur des escaliers, affalées sur d'originaux sièges de pierre ou au bord d'une grande fontaine. Cet endroit est bordé d'édifices à l'architecture moderne surprenante donnant un petit air extrêmement moderne à ce lieu pourtant très ancien.


Arrivant de l'autre côté, nous passons une dernière cour où sont exposées quelques oeuvres originales, dont un distributeur de plantes, qui vous permet de faire pousser vos graines dans le grand bac prévu à cet effet :). Nous nous retrouvons dans la rue, et allons boire quelque chose de frais. En effet, la météo ne s'est pas trompée, il fait très lourd... Notre auberge de jeunesse est à 15 minutes du centre à pied, bien entretenue, et les petits déjeuners sont compris ! Par contre Natacha ne réside pas dans le même bâtiment que les garçons.


Notre journée de samedi a commencé par une petite ballade à travers différents jardins jusqu'à l'office du tourisme. Nous entreprenons alors un petit tour des bâtiments à voir, en commençant par un parcours en tramway qui fait le tour du centre ville et qui permet d'avoir un aperçu des plus beaux bâtiments. Nous découvrons ensuite le centre ville : l'opéra, la kärtnerstrasse, l'église Saint Étienne, la maison de Mozart, l'église saint Charles, Wien-Plage, la statue de Strauss, et bien d'autres encore. Nous prenons quand même le temps de manger des galettes dans un bistrot du marché.


Nous allons alors visiter la Hofburg, dit palais impérial, qui était la résidence d'hiver de la famille impériale. On y retrouve toute leur argenterie, une exposition-portrait sur l'impératrice Sissi et nous pouvons visiter les luxueux appartements, bénéficiant de commentaires en français bien appréciables. Si vous avez le choix, essayez de venir visiter Vienne en période scolaire, car vous pourrez assister au balet des cavaliers de l'école espagnole qui jouit d'une excellente réputation internationale.


Nous prenons ensuite le métro pour monter à une tour de 170m de hauteur dans le quartier de l'ONU, qui est aussi le quartier des affaires. Depuis le café, quasiment au sommet, nous apercevons toute la région, et profitons du coucher du soleil. Comme il tourne sur lui-même, le paysage change sans nous obliger à nous lever : nous avons déjà beaucoup marché ;).


Au retour la nuit est tombée, nous allons sur la place de l'hôtel de ville, un opéra y est projeté sur un écran géant. Sur la place, des centaines de tables, et tout autour des stands de restaurants. Il y en a pour tous les goûts, de l'autrichien à l'indien en passant par l'américain, sans oublier les japonais, ou les bars ne servant que des cocktails. La place est bondée, les gens mangent souvent debout faute de place, et de tous côtés des personnes vont et viennent avec des assiettes ou des verres à la main. Nous décidons de profiter de l'ambiance chaleureuse pour y manger, par chance, nous trouvons un banc libre !


Pour rentrer à l'auberge nous devons marcher. En repassant devant le sympathique bar de la veille, il nous paraît bien tôt et nous décidons d'y retourner pour savourer encore un petit peu la nuit viennoise et son climat délicieux, maintenant que le soleil est rentré...


Le dimanche, nous partons directement pour le château de Schönbrun, la résidence d'été de la famille impériale. Nous pouvons encore profiter de commentaires en français (pas tellement différents de ceux de la hofburg par ailleurs). Le château est magnifique, et le parc semble immense.


Nous avons aussi accès aux jardins du prince héritier, et à la Gloriette, érigée pour commémorer la victoire d'une bataille, d'où l'on peut admirer tout le parc mais également une grande partie de Vienne, puisqu'elle est bâtie sur une colline surplombant le château.


Un petit extra inclus dans le prix de nos tickets était le labyrinthe du parc. Il s'agit en fait d'un jardin ludique où se mêlent trois labyrinthes (dont le plus grand, magnifique, est d'inspiration zen), des jeux pour enfants et quelques oeuvres d'art originales.


Il commence à pleuvoir, nous nous hâtons de retourner dans le métro pour reprendre nos affaires à l'auberge de jeunesse, raccompagner Moana à la navette pour l'aéroport, et nous diriger vers la gare... Arrivée à l'appart 5 heures plus tard en rollers, mode Klagenfurt By Night !