Tout d'abord toute une série de machines de torture, dans un état qui laissait penser que l'endroit était abandonné depuis de longues années. Nous avons alors tenté d'actionner une espèce de coffre fort (qui ressemblait vaguement à une machine à laver le linge), lorsque nous avons compris que toute tentative était vouée à l'échec car elle était implémentée dans un langage secret dont nous n'avons pas encore découvert le code. Heureusement, aucun de nos vêtement n'a été abîmé, comme quoi pas besoin de savoir lire la langue du pays pour faire tourner une machine correctement.